Afrique

Le Bénin, au coeur de l’Afrique occidentale

Aujourd’hui, je vous emmène loin, très loin, en plein cœur de l’Afrique Occidentale, au Bénin plus exactement.

C’est aux frontières du Togo, du Niger et du Burkina Fasso que se trouve le Bénin, l’un des pays les plus accueillants de toute l’Afrique de l’Ouest.

Vous y découvrirez des paysages somptueux, des lagunes et de longues plages de sable fin, sans oublier un patrimoine culturel et de multiples traditions.

Côté climat, le Bénin se trouve dans la zone intercontinentale, il y a donc une alternance de chaleur et d’humidité, avec relativement peu de pluie. Le Nord est principalement composé de savanes et de montagnes, quant au Sud, lui, c’est plutôt les marécages, les lacs et les lagunes.

Les traditions béninoises ?

Côté tradition, le Bénin est le berceau du « vaudou », l’animisme est la première des religions ! Les statistiques indiquent que 37% des béninois sont animistes (Vaudou), contre 27% de chrétiens et 22% de musulmans.

Qu’est ce que l’animisme, le Vaudou exactement ? C’est la croyance en une âme ou un esprit mystique, animant les êtres vivants ou les éléments naturels. En somme, il englobe toutes les religions traditionnelles du Bénin.

Pendant plusieurs siècles, cette religion fut maltraitée, humiliée, bafouée… c’est seulement à la fin du XXème siècle, en 1990 plus exactement, qu’elle reprit son honneur et sa dignité, pour être considérée comme une religion à part entière.

Le Bénin est un pays où la fête bat son plein !

Tous les 1er Août, les béninois célèbrent la « fête Nationale du Bénin », une journée dédiée à la commémoration de l’accession du pays à son indépendance en 1960 ! Plus qu’une fête, c’est une vraie tradition pour ses habitants : la veille, une foire de l’indépendance est organisée dans la ville, des festivités ont lieu un peu partout. C’est LE rendez-vous annuel pour tous les artisans, tout corps de métiers confondus.

Les 3 et 4 août de chaque année est fêté « Un été au Bénin », une programmation organisée par l’ONG « Valeurs d’Afrique », pour montrer aux touristes toutes les valeurs de ce beau pays ! Au programme ? Visites des villages, ateliers artisanaux, échanges culturels, initiation aux danses Vaudou, concerts artistiques. Les habitants des villages vous ouvriront chaleureusement leurs portes pour le gîte, le couvert ou les deux pourquoi pas, une hospitalité sans limite !

Nous poursuivons avec la fête de « l’Igname » de Savalou : un rendez-vous incontournable, à ne manquer sous aucun prétexte si vous êtes de passage au Bénin le 15 août. Son origine ? Une fête coutumière, ou les béninois remercient la divine providence pour leurs abondantes récoltes . Des festivités sont organisées pour l’occasion : chants, danses et prières sont au rendez-vous !

La « fête du Maouloud » qui a lieu chaque année du 1er au 3 Août, est la commémoration de la naissance du prophète Mahomet, le fondateur de l’Islam. Cette fête est avant tout familiale, et l’atmosphère y est toujours festive.

Poursuivons les festivités avec leur cuisine très variée !

La cuisine béninoise est essentiellement composée de pâte de maïs déclinée sous plusieurs forme (fermentée, nature, à la tomate…) s’accompagnant parfaitement avec le poisson.

La « pâte de maïs » est LE met de prédilection, elle se déguste avec une sauce bien à eux, dont la recette ne dépasse malheureusement pas les frontières… il y a également « l’akassa », une pâte de maïs fermentée, que beaucoup d’occidentaux n’apprécient guère !

Les spécialités les plus appréciées ? Le Mouno Couffo à base de manioc, et la purée d’haricots rouge. Miam…

Passons aux boissons locales, présentes dans tous les moments de la vie béninoise ! A base de vin de palme ou de raphia, elles sont distillées de manière artisanale. Il y a également la surprenante « béninoise », la bière locale, l’équivalente de la « prune » chez nous ! Ce sont les habitants eux-mêmes qui la fabrique.

L’artisanat béninois représente 11% du PIB, s’exprimant à travers la sculpture sur bois, la vannerie (nattes, paniers, couffins…), la poterie, avec une technique ancestrale qui leur est propre (objets rituels et utilitaires), mais également le tissage et la forge.

Que peut-on visiter au Bénin ?

Commençons par le parc « W »

Ce parc s’étend sur 3 frontières différentes, celles du Niger, du Bénin et du Burkina Fasso. Il représente une biodiversité impressionnante. Véritable patrimoine naturel inscrit au Patrimoine de l’UNESCO, vous vous émerveillerez devant une faune et une flore spectaculaires, une des plus variées de  toute l’Afrique de l’Ouest.

C’est à la saison des pluies que le parc « W » offre ses plus belles couleurs. Avec un guide, vous pourrez parcourir le parc à pied ou en 4×4, et y apercevoir des éléphants, des gazelles, des buffles… des animaux en parfaite harmonie avec la nature. Après de longues heures de marche, vous pourrez séjourner et profiter à petit prix d’un bungalow ou d’un lodge, avec vue exceptionnelle sur… la nature.

Le village de Ganvié ou la Venise de l’Afrique

Un village traditionnel de pécheurs du Sud du Bénin, où toutes les maisons faites en bambou sont montées sur pilotis. Pour se déplacer, les habitants et les visiteurs circulent en pirogues de bois.

Vous observerez la vie pittoresque de ce village avec son marché flottant, où vous trouverez du poisson et des légumes frais, de quoi ravir vos papilles gustatives.

Le village de Guidah

Ce joli village est connu pour le rôle prépondérant qu’ il a eu dans la traite des esclaves entre le 17 et le 18ème siècle. Il est le berceau de la culture et de la religion du Bénin, la meilleure destination pour comprendre l’Histoire du Bénin.

Bien loin de sa triste image de ville esclavagiste, la ville de Guidah est aujourd’hui une ville commerçante très attractive.

Le Temple des pythons à Guidah

Chez les « Peda », population de l’Ouest du Bénin, le python est un animale respecté, que dis-je vénéré ! Le Temple des pythons est un lieu sacré qui regorge d’Histoire !

Pourquoi le python est-il adoré ?

Après la défaite des « Ouedah », lors d’une guerre fratricide au XVIIIème siècle, le roi Kpassé se réfugia dans une immense forêt pour échapper à ses ennemis… la légende dit que des milliers de pythons fusèrent de tous les côtés pour les faire fuir.

Dès lors, le roi déclara le python comme totem du temple de Guedah. Depuis, tous les 7 ans, une fête est organisée en son honneur !

En visitant le Bénin, vous retrouverez tout ce qui rend un voyage unique : une culture forte, de beaux paysages, un art culinaire développé et une population chaleureuse à souhait. Le Bénins, c’est tout ça et bien plus encore…

Article rédigé par Jessie

Passionnée de voyages, d'aventures et d'écriture, Jessie aime découvrir le monde : Portugal, Espagne, Washington, Berlin, Londres. Elle a vécu notamment une année à Amsterdam, une ville où "il fait bon vivre". Journaliste sur MixCity Radio, elle nous entraine chaque semaine dans son univers du voyage : Christophe Colomb, la ville paillette "Los Angeles", les fêtes traditionnelles indiennes...


Je prends ma plus belle plume et j'ajoute un commentaire :